Get Adobe Flash player

Archives mensuelles : juin 2013

Batteries

Des chercheurs élaborent une batterie durable aussi grosse qu’un grain de sable

Louise Bergé,

La technologie vient encore de faire un pas de géant vers la miniaturisation de vos appareils électroniques. Des chercheurs ont réussi à utiliser une imprimante 3D pour créer une nano-batterie de la taille d’un grain de sable !

Et si nos appareils électroniques comme les appareils photos ou les portables étaient encore plus petits qu’ils ne le sont maintenant ? Ce sera peut-être possible avec cette innovation d’une équipe de chercheurs de Harvard et de l’université de l’Illinois. Grâce à la technologie de l’imprimerie 3D, ils ont réussi à développer et produire une batterie fonctionnelle d’une taille… nanoscopique ! Et pour cause puisqu’elle est aussi grosse qu’un grain de sable !

Les inventeurs ont utilisé un embout spécial d’un millimètre pour imprimer cette batterie. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessous, l’imprimante dépose deux couches de lithium séparées qui sont ensuite solidifiées pour créer une anode et une cathode, qui serviront à faire passer les électrodes et les ions entre elles pour créer du courant. Puis ils ajoutent une électrolyte, une substance conductrice qui contient des ions mobiles, et cette batterie plus petite qu’un cheveu fonctionne de la même façon qu’une batterie standard vendue dans le commerce : même temps de chargement, d’autonomie et une durée de vie équivalente.

des-chercheurs-elaborent-une-batterie-durable-aussi-grosse-quun-grain-de-sable-une

des-chercheurs-elaborent-une-batterie-durable-aussi-grosse-quun-grain-de-sable1

Cette batterie miniature pourrait par la suite être produite en plus grand nombre et pourrait alimenter de nouveaux appareils minuscules, révolutionner nos téléphones portables ou nos ordinateurs. Elles pourront également être utilisées dans le domaine médical pour alimenter des implants ou pacemaker qui nécessitent une alimentation en courant électrique et ainsi réduire la taille de certains de ces implants. Certains parlent également d’alimenter des mini-drones comme ce robot de la taille d’une mouche.

En tout cas chez DGS on est très impressionnés par cette innovation qui ne paie pas de mine avec sa petite taille :P ! On a hâte d’en savoir encore plus et de voir si elle pourra être mise en application rapidement ! Quelles autres applications imaginez-vous pour cette minuscule batterie ?

L’avion qui s’accroche aux murs

Test de découpe fil chaud

Premier test de découpe au fil chaud:

Roulette chinoise

Roulette chinoise ?

Les fabricants chinois de radiocommande ont-ils commis leur version de la fameuse « roulette russe » ?
Roulette chinoise ?Vu dans Modell mars 2013

Dans le numéro de mars 2013 de la très respectée revue d’aéromodélisme allemande « Modell » est paru un article intitulé « Roulette chinoise ! »  avec le sous-titre « Spektrum plagié de manière inacceptable ». L’illustration monte plusieurs modélistes à côté des ruines de leurs modèles crashés au sol, et un personnage de type asiatique qui cite Confucius : « Si vous en liez plus de deux, le plaisir est vite oublié ».

Le texte éclaircit quelque peu le malaise ressenti en lisant le titre: un fabricant chinois peu scrupuleux a mis sur le marché des copies du système de radiocommande Spektrum qui remettent à l’ordre du jour le problème des interférences que l’on croyait envoyés définitivement aux oubliettes de l’histoire. Un site de vente en ligne bien connu de matériel chinois propose des modules d’émission de la marque Orange RX réputés compatibles avec la technologie DSMX de Spektrum. Cette « compatibilité » semble avoir ses limites. En effet, ces modules sont capables d’envoyer des commandes à des récepteurs qui ne leur sont pas couplés! La raison de ces interférences vient du fait que ces modules n’existent que sous huit identificateurs (GUID) différents, alors que le protocole d’utilisation du 2.4GHz prévoit qu’il ne peut exister plus d’un émetteur identifié par un GUID donné. Orange n’est pas parvenu à « cracker » l’algorithme  de création de GUID uniques de Spektrum et a simplement usurpé huit identificateurs utilisés par Spektrum. Ils en collent arbitrairement un au hasard pour chaque module qu’ils produisent ! De la sorte, c’est une question de hasard. Tout peut bien se passer sur le terrain, jusqu’à ce que deux émetteurs Orange avec le même GUID se trouvent utilisés simultanément. L’interférence est alors garantie! D’après l’information fournie par Modell, il serait techniquement possible de modifier le GUID d’un tel module, mais cette opération n’est pas à la portée de l’utilisateur final. Il est clair que de tels modules doivent être interdits à l’importation en Europe, mais vu la perméabilité de nos services de Douanes d’une part, et l’attrait irrésistible à acheter du brol bon marché, plutôt que du matériel fiable, il n’est pas exclu que ce type de matériel se retrouve sur nos terrains.

mi-voiture – mi-quadricopter

L’engin télécommandé capable de s’envoler grâce à ses roues étonnantes

http://dailygeekshow.com/2013/06/04/lengin-telecommande-capable-de-senvoler-grace-a-ses-roues-etonnantes/
Corentin Vilsalmon,

Les gadgets à la James Bond deviennent petit à petit réalité ! Si la voiture volante n’est pas encore pour tout de suite, un inventeur a trouvé de quoi nous faire patienter ! Ce quadricoptère est un appareil hybride qui peut rouler sur n’importe quelle surface… Et qui peut également voler !

 

B est le petit nom donné à cet appareil. C’est un hybride entre une voiture télécommandée et un quadricoptère. Un quadricoptère est un appareil pouvant ressembler à des drones qui possède quatre hélices qui lui servent à voler/planer jusqu’à plusieurs mètres au dessus du sol. Créé par l’ingénieur et designer Don Vitenzo, le concept de B est plutôt innovant puisqu’il peut donc se mouvoir aussi bien sur Terre que dans les airs. Pour cela, les quatre roues de l’appareil ont été conçues pour ressembler à celles des vélos, à la différence près que le cadre n’existe pas. Ou plutôt, le cadre des roues est remplacé par une hélice.

Mais contrairement à certains films ou dessins animés de science-fiction, pour voler, les roues de ce quadricoptère hybride ne pivotent à l’horizontale ! Elles restent bien droites et verticales, et l’appareil vole tout de même comme si de rien n’était. Encore mieux : l’inventeur a fait en sorte d’utiliser des matériaux durables pour améliorer la robustesse de l’appareil. B fait l’objet d’une page de financement sur le désormais célèbre site Kickstarter, qui permet aux internautes de financer eux-même les projets des autres.

lengin-telecommande-capable-de-senvoler-grace-a-ses-roues-etonnantes-une

lengin-telecommande-capable-de-senvoler-grace-a-ses-roues-etonnantes1

On est prêts à retomber en enfance devant cette invention, chez DGS ! Mieux qu’un hélicoptère ou une voiture télécommandés : une voiture-hélicoptère télécommandée :D ! D’autant que l’usage premier est récréatif selon son inventeur, qui n’écarte pas non plus des usages humanitaires pour son invention. On imagine que le prix d’achat sera un peu élevé mais l’idée nous plait beaucoup. Vous vous voyez aux commandes de ce petit B ?