Get Adobe Flash player

Archives mensuelles : janvier 2014

Oubliez les piles, votre chaleur corporelle peut désormais alimenter vos objets électriques

La dernière édition du Consumer Electric Show de Las Vegas a été marquée par la présentation de nouvelles batteries révolutionnaires, capables de tirer leur énergie de la chaleur dégagée par le corps humain. Ce dispositif écologique pourrait permettre de porter des montres et d’autres accessoires connectés sans jamais avoir besoin de les recharger.

Oubliez les piles, votre chaleur corporelle peut désormais alimenter vos objets électriques

Les futurs smartphones alimentés par des biobatteries au sucre ?

Une équipe de chercheurs de Virginia Tech a créé une pile à combustible enzymatique à base de glucose dont la densité de stockage d’énergie est dix fois supérieure à celle d’une batterie au lithium. Elle se recharge avec une solution de maltodextrine et pourrait, en théorie, alimenter des appareils mobiles. Le professeur Y. H. Percival Zhang a confirmé à Futura-Sciences que cette technologie serait commercialement viable à court terme.
batteries au sucre
biobatteries au sucre

Vol Indoor 2014

Un vol Indoor du 14 janvier 2014:
Vol Indoor du 14 janvier 2014

La chaleur corporelle comme alimentation

Une nouvelle technologie apparait. La possibilité de produire de l’électricité grâce à la chaleur du corps:
nouvelle technique d’alimentation

Un drone quadricoptère au service des archéologues

Jusqu’à récemment, les archéologues avaient parfois du mal à obtenir de manière régulière des images aériennes de leurs chantiers de fouille, du moins sans se ruiner. Pour leur faciliter la vie, un ancien étudiant en archéologie américain a développé un drone quadricoptère adapté à leurs besoins. Il est petit, facilement transportable, car en partie pliable, et il résiste à l’eau. Ryan Baker est maintenant à la tête d’Arch Aerial.

En 2012, Ryan Baker était étudiant en archéologie classique lorsqu’il a travaillé sur le site étrusque de Poggio Civitate, près de Murlo en Italie. Il avait notamment pour objectif d’organiser la base de données géospatiales des tranchées et découvertes faites sur le lieu des fouilles. Pour ce faire, il disposait de quelques photographies aériennes prises un jour donné depuis un ballon gonflé à l’hélium. Un constat s’est imposé : cette ressource était bien maigre, sachant que son obtention a pourtant fortement amputé le budget du projet de recherche.

Le jeune étudiant a alors réfléchi à un concept qui pourrait changer la donne, donc permettre de facilement réaliser des photographies aériennes à moindre coût quand le besoin s’en fait sentir. Il est maintenant à la tête de l’entreprise américaine Arch Aerial, qu’il a fondée avec Ben Martin, Brandon Lee et Steve Fronek. Leur produit : un drone spécifiquement adapté aux nécessités de l’archéologie. L’engin, un quadricoptère, a la particularité d’être résistant à l’eau, tout en ayant des bras pliables et des hélices facilement démontables, histoire de le transporter avec aisance.

Ainsi, il est fourni avec un sac à dos étanche dans lequel il peut être rangé, tout comme la tablette Nexus 7 exploitée pour le piloter (un pc peut aussi être utilisé). Précisons néanmoins que l’engin peut opérer de manière autonome selon un programme établi à l’avance, grâce à son pilote automatique. Arch Aerial Atlas-1, son nom, a notamment été présenté durant la conférence annuelle 2014 de l’Institut archéologique américain, qui s’est tenue à Chicago du 2 au 5 janvier dernier.

Un drone volant partiellement imprimé

Pour le développer, les entrepreneurs ont largement eu recours à une technologie de plus en plus en vogue : l’impression 3D. Comme ils l’ont expliqué à Live Science, elle leur permet de concevoir une pièce, puis de l’obtenir en seulement quelques heures. Arch Aerial Atlas-1 est une version finale, pour laquelle de nombreuses leçons ont été tirées de tests réalisés avec un prototype.

L’été dernier, les entrepreneurs se sont ainsi rendus sur des sites explorés dans le cadre du Programme for Belize Archaeological Project (Mexique), mais aussi sur le chantier d’une tombe étrusque du site de San Giovenale (Italie) et sur celui de Poggio Civitate (Italie). Leur drone a alors été mis à profit pour photographier ou filmer les sites avant, mais surtout après les excavations… tous les jours. Par la suite, en moins de 20 mn, des modèles tridimensionnels des zones prospectées ont été produits par le logiciel Agisoft Photoscan, de quoi suivre avec une grande précision l’avancée des travaux.
La découverte de vestiges mayas à son palmarès

Au Mexique, des photographies prises à 91 m d’altitude ont notamment permis la découverte de quatre constructions mayas. Le site était pourtant fouillé depuis plusieurs années par des archéologues de l’université du Texas à Austin, d’où provient Ryan Baker. L’une d’entre elles est une plateforme carrée de 10 m de côté qui n’était pas visible depuis le sol à cause des hautes herbes.

Les images prises sont actuellement conventionnelles (domaine du visible et de l’infrarouge), mais selon Live Science, l’équipe souhaiterait également proposer, à la vente ou à la location, des drones dotés d’un lidar. Des recherches sont donc menées en ce sens. La jeune entreprise vise également des marchés plus commerciaux, car leur engin peut aussi remplir des missions de surveillance de cultures ou d’élevages, ou de recherche et sauvetage, par exemple.

Des universitaires américains contrôlent un essaim de drones d’un simple geste de la main

Contrôler des drones d’un simple geste, c’est désormais possible ! Une équipe de scientifiques américains a en effet réussi à manipuler une véritable petite armée de quadricoptères miniatures en utilisant un gant très spécial. On vous donne les explications.

Pouvoir contrôler une véritable armée de drones miniatures est désormais possible. Des chercheurs et étudiants de l’Université de l’Illinois, section Robotique Aérospatiale et Laboratoire de Contrôle, ont dévoilé une vidéo surprenante dans laquelle ils parviennent à manipuler à distance pas moins de 10 drones (des quadricoptères miniatures) différents.

Comme on peut le voir dans la vidéo, les différents drones obéissent aux ordres donnés par l’étudiant. Ce gant est équipé de capteurs réflectifs que les drones détectent et avec lesquels ils interagissent. Ainsi, si l’étudiant bouge sa main vers la droite, les quadricoptères iront dans cette direction.

Lorsque l’étudiant est équipé d’un gant à chaque main, il peut former deux groupes distincts de drones, qui obéissent différemment en fonction de la main : si une main va dans une certaine direction et que l’autre va dans la direction opposée, les deux groupes de quadricoptères en feront de même.

Les drones sont également capables d’être en une formation circulaire, en vol stationnaire ou bien en faisant une ronde. Mais ce n’est pas tout puisque ces petits engins peuvent aussi détecter les obstacles, et surtout les obstacles humains, pour les éviter, comme on peut le voir dans la vidéo.

La démonstration de ces drones est vraiment impressionnante ! On a très envie d’essayer ces gants high-tech et ainsi contrôler une dizaine de drones d’un seul mouvement du bras. Même si les chercheurs n’ont pas encore défini d’utilisations précises pour ce dispositif, on imagine déjà plein d’applications différentes : ça peut aller du simple divertissement pour enfants à la surveillance. Les militaires pourraient alors devenir des chefs d’orchestre de drones pouvant tuer n’importe quelle personne à distance. Et vous, aimeriez-vous posséder ces gants capables de contrôler des drones ?

SPEKTRUM DX8

Entrer dans le mode « Recovery » de la radiocommande Spektrum DX8
Beaucoup de radiocommande sont équipées de fonctions intégrées de calibration. Comment calibrer la Spektrum DX8? Entrez dans le mode caché « recovery ».

1. Mettez tous les trims au centre. Mettez « GEAR et « MIX HOLD » à la position 1.
2. Mettez tous les sticks au centre.
3. Pressez les trims gauche et droit vers l’intérieur en même temps, baissez le stick de gaz.
4. Alimentez la radiocommande, entrez en mode « recovery ».


Calibrage:
1. Déplacez les 2 sticks de commande dans le sens des aiguilles d’une montre, avec la même force.
2. Faites un cercle, et remettez les sticks au centre.
3. Pressez SAUVE. C’est fait !

C’est facile! Si vos sticks sont imprécis, faites-le vous-même!

Article Resource: RC Mania

Galette des rois

Bonne et heureuse année 2014.
De nombreux vols avec le moins de casse possible.;)
La galette des rois est prévue le mardi 7 janvier normalement.
A bientôt.